WAYRA ET LE SORCIER DE LA GRANDE MONTAGNE

Un spectacle pour comédiens, marionnettes et masques

Un village niché au milieu des pics enneigés du pays Mapuche. Le tout puissant sorcier de la grande montagne, s’est mis en tête d’épouser la plus jolie fille du village.

Création 2007
A partir de 4 ans

Le tout puissant sorcier de la grande montagne s’est mis en tête d’épouser la plus jolie fille du village.
Mais Wayra n’est pas disposée à se sacrifier et part affronter son destin.

Dans ce conte résolument moderne, l’héroïne, n’attend pas qu’un prince vienne la sauver ; Wayra entend bien rester maîtresse de sa destinée et part à l’aventure malgré les dangers et une nature hostile.

Ce conte invite les enfants à découvrir l’esprit de « résistance », typique de la culture Mapuche.

PRESSE

TÉLÉRAMA
SORTIR

Depuis « Inti et le grand condor », la compagnie a encore progressé en rigueur et en richesse, avec l’adaptation d’une légende du peuple mapuche (aborigènes du centre-sud du Chili et de l’Argentine).
Dans un village terrorisé par le sorcier de la Grande Montagne, une jeune fille décide d’affronter le monstre qui enlève chaque année les plus belles filles et les fait disparaître. Wayra a décidé de dire « NON » une bonne fois.

Au cours d’un itinéraire parsemé d’embûches (superbes apparitions de constructions textiles, de formes animées), elle aprivoise les esprits de la forêt, parmi lesquels un loup à trois têtes particulièrement spectaculaire, et elle se débarrasse du sorcier, personnage encore plus spectaculaire, inspiré du théatre de rue. Tout est magnifique : les décors, les masques et les marionnettes. On va de merveilles en merveilles.

PRESSE

NOUVEL OBS GUIDE JUNIOR

Le redoutable sorcier qui, depuis la Grande Montagne, terrorise les habitants d’un village Mapuche, exige d’épouser la plus jolie fille du village. La jeune Wayra décide alors de l’affronter et de le vaincre pour délivrer sa terre natale de la malédiction.

Sur la trame de ce conte chilien, le Théâtre du Shabano créé par la comédienne Valentina Arce, elle-même originaire du Pérou, a brodé une histoire simple qui plaira aux enfants. Tour à tour interprétée par des comédiens, masqués ou non, et des marionnettes manipulées à vue, la légende déploie sa force symbolique avec efficacité. La beauté des décors, la magie des apparitions des créatures croisées par Wayra au fil de son périple, la musique andine accompagnant les scènes concourent à faire de ce récit d’initiation un spectacle réussi.

PRESSE

LE PARISIEN

Amenant en France l’univers mythique de l’Amérique du Sud et ses foisonnantes pratiques culturelles, le Théâtre du Shabano présente “Wayra et le Sorcier de la Grande Montagne”. Cette légende des peuples Mapuches (com-munautés aborigènes de la zone centre-sud du Chili et de l’Argentine), raconte l’histoire de Wayra, une jeune fille qui traverse la montagne pour délivrer son village de la cruauté d’un terrible sorcier. En chemin, elle se heurte à des animaux étranges et aux forces de la nature.

Donnant vie à des personnages fantastiques, un travail impressionnant de marionnettes et de masques retrace cette épopée, qui ravit les enfants. La musique, le chant et la danse ont également une place de choix, participant à la richesse de ce joli spectacle.

PRESSE

LAMUSE.NET

Génial ! Wayra est une jeune fille qui accepte, pour sauver son village, d’épouser l’affreux sorcier de la montagne. Avec son courage et sa gentillesse, elle se fera bien des alliés qui l’aideront à parvenir à ses fins.

Tout l’intérêt de ce spectacle réside dans la mise en scène de cette légende d’Amérique du Sud. Le Théâtre du Shabano nous a enchanté l’année passée avec Inti et le Grand Condor, cette fois-ci il nous captive avec un spectacle plein d’effets de surprise et qui fait appel à des masques, des marionnettes aux couleurs chatoyantes, de superbes costumes et de la musique qui scande toute les scènes. Résultat, c’est fort, intense, les enfants sont captivés !