AMARANTA

Un conte colombien contemporain d'après Nicolas Buenaventura Vidal.

Spectacle proposé dans le cadre du projet
" Avignon 2017 enfants à l'honneur " coordonné par Scènes d'Enfance - Assitej France.

Un voyage en marionnettes et images animées.

création 2015, à partir de 5 ans.

Pétillante petite fille, AMARANTA observe que les adultes sont toujours occupés par mille choses à la fois ! Le matin, tandis que la main droite de sa maman met le rouge à lèvres, la main gauche répond au téléphone et les pieds cherchent les chaussures.
Absorbée par ce tourbillon, AMARANTA sent à son tour son corps partir dans tous les sens. Mais, bien résolue à ne pas se laisser faire, elle cherche une solution à ce problème et découvre alors un conte fantastique où les bras et les jambes parlent !

Mêlant marionnettes et ombres projetées, AMARANTA est imprégnée de philosophie enfantine et de profondeur ancestrale. Ce conte colombien nous rappelle qu’écouter une histoire nous « ré-unit »!

PRESSE

Reg'Arts

L’arrivée des vacances scolaires voit se multiplier les spectacles pour enfants et tout un éventail de propositions : il y a les classiques (revisités ou non), les plus ou moins drôles, les avant-gardistes, etc. Parmi tous ceux-là, Amaranta fait partie des contes magiques, qui ressort par la délicate poésie qu’il dégage.

Tirée d’un conte colombien de l’écrivain et scénariste colombien Nicolas Buenaventura, l’histoire d’Amaranta, joliment interprétée par une marionnette, est celle d’une jeune fille un peu rêveuse qui s’interroge sur des questions essentielles comme la hauteur de la lune… […]

PRESSE

QueTalParis

Dès qu’elle regarde le ciel, Amaranta a la tête qui fourmille de questions mais aucun de ses parents pour y répondre, partagés qu’ils sont entre leurs mille et une occupations quotidiennes.
À son tour, Amaranta sent son corps se morceler et sa tête… s’envole vers un monde fantastique où l’on croise une bouche en pleine conversation avec un petit poisson.
Sensible et onirique, la mise en scène de Valentina Arce, directice péruvienne du Théâtre Shabano, magnifie ce conte afro-latin du Colombien Nicolas Buenaventura Vidal.

Les enfants sont fascinés par la marionnette d’Amaranta, à leur taille. L’espagnol chante à nos oreilles en écho au texte français.
Les ombres apprivoisent la lumière.
La musique invite à la philosophie… Mais quel beau spectacle ! (à partir de 5 ans)

PRESSE

LAMUSE

Un joli conte qui interpelle les parents sur l’importance de se recentrer et de prendre le temps de se poser avec ses enfants. Tout comme le corps de cette marionnette va se ré-assembler par la magie du conte, Amaranta et sa famille vont retrouver des liens de vie en se rassemblant autour d’une histoire.

Une intimité qu’il faut préserver dans un mode de vie aujourd’hui « canibalisé » par les nouvelles technologies et les nouveaux modes de communication […]

Rendez-vous au Festival d'Avignon 2017 !

Voir